Niger, la bataille de l'uranium

Publié le par Chica

Ce documentaire parle d'une entreprise française qui extrait de l'uranium au Niger. Cette entreprise c'est bien sûr... Areva.

Areva possède 2 mines à Arlit : Somaïr, à ciel ouvert, depuis 1968, et Cominak, sous-terraine, depuis 1975. Pour les pro-nucléaires, l'avantage de cette énergie est la stabilité des prix et l'indépendance énergétique. Et ils ferment simplement les yeux sur les autres problèmes ! Sans parler des conditions de travail et des risques sanitaires pris par les ouvriers, on peut citer la poussière par exemple. Radioactive, elle vole partout et contamine l'air. Les matériaux utilisés pour l'exploitation, une fois usés, sont réutilisés par les habitants des villages pour réparer ou construire des maisons ou autres. Mais ces matériaux sont irradiés, et les gens contaminent tout, par ignorance ou faute de choix. On peut aussi parler de la contamination des nappes phréatiques fossiles. Démentie par Areva, cette contamination est pourtant révélée par des études du CRIIRAD (Commission de Recherche et d'Information Indépendentes sur la Radioactivité : http://www.criirad.org/) et de l'ISN (l'Institut des Sciences Nucléaires). A Arlit, Areva a construit un hôpital gratuit. Les Médecins du Monde remarque qu'aucun accident du travail n'est déclaré, et aucune maladie liée à l'activité des mines. Etrange !!

Un groupe de combattants rebelles touareg existe là-bas : le MNJ (Mouvement Nigérien pour la Justice). Ils sont environ 350 hommes à faire pression sur le gournement en faisant des attaques sur les lieux d'exploitation, en enlevant des personnes, ou en coupant des axes routiers importants. Ils revendiquent notamment 50% des revenus de l'exploitation de l'uranium.
Il existe aussi une petite ONG "Aghirin'man" qui lutte contre la contamination radioactive et pour la protection des populations. Je vous conseille de lire ce document : Déclaration du Président de l'ONG Aghirin'man.


Areva exploite l'uranium au Niger depuis 40 ans, et c'est la moitié du touareg qui va être proposée aux compagnies minières étrangères...

Comme a dit Aghali Mahiya, touareg du Niger et ancien salarié de la Somaïr, au Festival du Film Nature et de l'Environnement à Mûrs Erigné en octobre 2009 : "Le Niger est le pays le plus pauvre et le plus riche en uranium"... Ya quelque chose qui cloche non ?!

Publié dans Films à voir

Commenter cet article

Nicolas 23/10/2009 11:35


L'extraction de l'Uranium que fait AREVA au Niger, est une catastrophe environnementale, sanitaire, humaine et sociale ...
Malheureusement d'autres pays s'apprêtent à faire pareil que la France, le Niger est découpé en plusieurs quadrillage, chaque quadrillage pour un pays ...