Résumé des conférences de ce weekend sur la santé et l'environnement (pas fini de rédiger, patience !)

Publié le par Chica

 Moulin Marion – vendredi 4 et samedi 5 juin 2010

 Vendredi : projection du film « Nos enfants nous accuseront » de Jean-Paul Jaud, suivi d’un débat avec le réalisateur et François Veillerette, André Cicolella et Maria Pelletier. Intervention également d’un étudiant pour parler du livre de l’association étudiante Regards Croisés, « Vous avez dit cancer ? », publié suite au décès d’un de leurs camarades attend d’une leucémie, à l’âge de 20 ans.

Samedi : porte ouverte du Moulin Marion à Saint-Jean-sur-Veyle dans l’Ain, marché bio et conférences.

Je ne vais pas pouvoir tout rédiger sinon on n’est pas couché ! Et à ce moment-là, autant acheter les bouquins des intervenants qui étaient là :

- Docteur Laurent Chevallier : praticien rattaché au CHU de Montpellier, membre du Réseau Environnement Santé (RES), président de la commission alimentation de ce réseau, auteur de (entre autres) « Mes ordonnances alimentaires »

- André Cicolella : chercheur en santé environnementale notamment à l’Institut National de l’Environnement Industriel et des Risques (INERIS), président de la Fondation Sciences Citoyennes (FSC), membre fondateur, président et porte-parole du RES

- François Veillerette : vice président de la commission Santé Environnement Alimentation Conseil Régional de Picardie, président du Mouvement pour le Droit et le Respect des Générations Futures (MDRGF) de 2000 à 2009, actuel porte parole, administrateur du réseau européen Pesticide Action Network (PAN Europe), membre du Comité de pilotage de l'International POPs Elimination Network (IPEN), membre de l'association des Journalistes Ecrivains pour l'Environnement (JNE), ex-président et vice-président de Greenpeace France, membre du RES.

- Maria Pelletier : PDG du Moulin Marion, présidente de Bioconvergence et membre du CA du Syndicat National des Entreprises Bio (Synabio), membre du RES, présidente du MDRGF.

 

Le constat

En 25 ans, le nombre de cancers a doublé.  Les cas de cancer augmentent aussi  beaucoup chez l’enfant (souvent par contamination de la mère mais aussi du père). Aujourd’hui 1 homme sur 2 et 1 femme sur 3 sont touchés par le cancer. Depuis 2 ans, c’est la 1ère cause de mortalité en France. Notre environnement y est pour beaucoup.

Alimentation, pollution, OGM, pesticides, ondes électromagnétiques, radioactivité… les causes possibles sont nombreuses.

Je ne pourrais pas faire la liste de tous les trucs toxiques dont on est entouré et qu’on consomme souvent sans le savoir, mais voici quelques petites choses.

 

- Le PFOA (acide perfluorooctanoïque) et PFOS (acide perfluoroclorane sulfonique)

Le PFOA sert à fabriquer le téflon, utilisé pour les ustensiles de cuisine antiadhésifs, les boîtes à pizza qui n’absorbent pas la graisse, les sacs à pop-corn à mettre au micro-ondes, les textiles « qui respirent », les moquettes anti-tâches, etc. Le PFOA est un perturbateur endocrinien, il provoque une baisse considérable du nombre de spermatozoïdes, jusqu’à atteindre le seuil de stérilité ! Mais vous savez quoi ? On en a tous dans nos organismes, on est tous contaminés… Le PFOA est un POP (polluant organique persistant) qui ne se décompose pas, ou très peu, dans la nature. Il s’accumule dans les tissus vivants, sa quantité s’accroît et peut même se transmettre aux descendants. On en retrouve chez les ours polaires, les dauphins, les pandas… Et l’interférence avec d’autres produits perfluorés (comme le PFOS, produit interdit depuis 2008 mais toujours présent dans l’environnement et dans nos organismes) est aussi dangereuse.

Du Pont de Nemours, détendeur de la marque Teflon créée en 1954, va arrêter d’utiliser le PFOA… en 2015. Téfal dit ne pas utiliser de PFAO, mais du PTFE… Euh, le PTFE contient du  PFOA !! Bref, en attendant, utilisez plutôt les poêles écolos ! Evergreen et Greenpan en proposent.

 

- Les additifs
En général, un additif est indiqué par une lettre suivi («  E » lorsqu’il provient d’Europe) et de trois chiffres (en gros : 100 pour les colorants, 200 pour les conservateurs, 300 pour les antioxydants, 400 pour les agents de texture (émulsifiants, stabilisants, épaississants, gélifiants), 500 pour les acides, 600 pour les exhausteurs de goût, 900 pour les édulcorants et autres).

Les additifs sont des substances naturelles ou synthétiques, soit dérivés de la houille ou du pétrole, soit extraits de tissus animaux, d'algues ou de végétaux.
Il existe peu d’études à ce sujet, et surtout à propos des associations d’additifs. Car si un additif peut ne pas être nocif, combiné à un autre, il peut devenir nocif.

Exemple : le E320 est classé comme cancérogène possible mais il est pourtant présent dans les produits tels que chewing-gum, purées, et bonbons Haribo). C’est un anti-oxygène, mais la vitamine E l’est également, elle pourrait donc être utilisée à la place de cet additif.

Conseil : éviter de consommer trop d’additifs (en petite quantité le risque est quasi-nul) et éviter de les combiner (donc choisir les produits qui possèdent le moins d’additifs différents dans sa composition, par principe, se limiter à trois additifs par produit). Autre petite règle, pour choisir un chocolat par exemple, en choisir un dont la composition commence par « pâte de cacao », et non par « E… » ou « sucre », car le premier ingrédient indiqué est l’ingrédient principal, donc pour vérifier que c’est un « vrai » chocolat, la composition doit commencer par la pâte de cacao (pareil pour les autres aliments !).

 

- Le bisphénol A : toutes les études se trouvent ici http://www.reseau-environnement-sante.fr/ressources/etudes-scientifiques.html


Les plastiques sont dangereux pour notre santé et pour l’environnement (préférer le verre). Quand vous achetez une bouteille plastique, regardez le petit triangle sous la bouteille, il y a un chiffre : 2, 4 et 5, ça va, mais 1 = phtalates et les autres = bisphénols =>  à éviter !

Plastic_pete1.png Plastic_hdpe2.pngPlastic_pvc3.pngPlastic_ldpe4.png Plastic_pp5.pngPlastic_ps6.pngPlastic_other7.png

Commenter cet article

Anthony 20/06/2010 12:47


Nooooooooon pas les pandas!